Annulée -[Grande Conférence #7] "Le regard perdu" avec Corinne Rondeau

unknown
unknown
mardi 17 mars 2020

[Grande Conférence #7] Le regard perdu
avec Corinne Rondeau


mardi 17 mars 2020 à 18h00
à l'amphi de l'ebabx

Unité de recherche Edition, Ecrire les mondes

En 2011, trente ans après son premier long métrage, le réalisateur hongrois Béla Tarr met un terme à son oeuvre. Les plans-séquences, les mouvements de caméra, la dissolution de l’histoire à travers des séries de gestes pauvres et répétés exigent une durée du regard hors-norme. Tel qu’il est façonné aujourd’hui par la rapidité des flux et le cinéma d’action, le regard peut-il encore s’abandonner à des rythmes d’une lenteur extrême pour éprouver l’épaisseur temporelle de l’existence plus que des histoires ? Lorsque les personnages de Béla Tarr marchent de longues minutes, dont Gus Van Sant reprendra le modèle formel, sans reconnaître l’horizon, les yeux perdus dans l’objectif de la caméra, tout en se confondant avec lui, le cinéma apparaît comme un espace déserté de toute orientation, de toute action : où vont-ils ? que font-ils ? Leur quête est toujours la même : partir. La recherche d’un exil n’est-il pas l’expérience interminable d’un appel au regard, une évasion quitte à se perdre dans le temps de l’image ?

---
Corinne Rondeau est maître de conférences en esthétique et sciences de l’art à l’université de Nîmes ; critique d’art et de cinéma à France Culture ; auteur de plusieurs essais monographiques, dont Chantal Akerman Passer la nuit, éditions de l’éclat, 2017.

---
Sur réservation au 05 56 33 49 10
dans la limite des places disponibles

---
Organisées à l'EBABX ou en partenariat avec des structures partenaires, en lien avec l'Unité de Recherche Édition / Écrire les mondes, les grandes thématiques de l'année 2019-2020 croiseront le paléolithique, des questions de transition écologique, un programme de cinéastes, des écrivains et des artistes, manifestes des nouvelles orientations de l'Unité de Recherche Édition / Écrire les mondes.

Type d'actualité