Programme 2021-2022

© Caracas_collage. 1950 - Andrea Posani
© Caracas_collage. 1950 - Andrea Posani© Caracas_collage. 1950 - Andrea Posani
© Jeanine Panteix
© Jeanine Panteix© Jeanine Panteix
© Lola Loulla
© Lola Loulla© Lola Loulla
© Marie-Noëlle Sancelme
© Marie-Noëlle Sancelme© Marie-Noëlle Sancelme
© Deborah Bowman
© Deborah Bowman© Deborah Bowman
Exposition "Hugo Pratt, lignes d'horizons" au Musée d'Aquitaine © Myriam Langlois et © Isabelle Soulé
Exposition "Hugo Pratt, lignes d'horizons" au Musée d'Aquitaine © Myriam Langlois et © Isabelle SouléExposition "Hugo Pratt, lignes d'horizons" au Musée d'Aquitaine © Myriam Langlois et © Isabelle Soulé

—  Programme des Cours Publics 2021-2022 : en téléchargement ci-dessous
Emploi du temps des Cours Publics 2021-2022 : en téléchargement ci-dessous
Inscriptions en ligne : fin août 2021
Début des cours : octobre 2021


— Présentation


L’ebabx école supérieure des beaux-arts de Bordeaux appartient au réseau national des établissements publics d’enseignement supérieur artistique placés sous la tutelle du ministère de la culture. 

L'ebabx dispense également, à destination du public adulte, des cours de pratiques amateures, les Cours Publics : peinture, dessin, modèle vivant, photographie, volume et installations, pratiques mixtes en journées et soirées.

L’interaction avec les autres élèves de tous âges et tous horizons, la découverte de nouvelles pratiques artistiques, la confrontation et l’expertise avec des professionnels de l’équipe, qu’ils soient artistes peintres, dessinateurs, sculpteurs, photographes, l’acquisition technique de fondamentaux grâce aux cours d'initiation, et la construction d’une pensée critique, permettent à ces cours, basés avant tout sur le plaisir de produire et de pratiquer ensemble dans le cadre du temps libre, de vivre une expérience d'apprentissage unique et singulière, au sein d'un établissement d'enseignement supérieur artistique public. 
L’école collabore avec des institutions culturelles, muséales et des structures associatives de la métropole (Partenariats pour les cours de "Dessiner au musée" ou encore les cours de "Photographie"...).

Les Cours Publics se déroulent dans la salle qui leur est dédiée à l'annexe de l'ebabx, située 7 place Renaudel, à proximité de l'école. Les cours de Photographie (Studio prise de vue et labos) sont dispensés à l'école, bâtiment principal, au 7 rue des Beaux-Arts. 
La bibliothèque, accessible à tous les élèves inscrits, propose une riche documentation sur l’art constituant ainsi le principal fonds d’art moderne et contemporain de la métropole bordelaise. 

Chaque année, au printemps, une semaine de découverte permet à tout un chacun de venir tester et de découvrir l'ensemble des cours du programme.  Une exposition des élèves se tient à cette occasion à la Galerie des Tables, galerie de l'école (1 rue des étables). 
Les cours débutent en octobre et se terminent en juin. 


—  L’art comme expérience

L’école supérieure des Beaux-Arts de Bordeaux a toujours maintenu un haut niveau pour ses cours amateurs à l’adresse du public.
Tirant avantage des transformations qui ont touché l’enseignement pour les étudiants, intégré au système européen au même titre que l’université, les cours publics n’ont pas cessé de maintenir en même temps la tradition la plus ancienne de l’apprentissage patient et du plaisir partagé.

Ainsi les artistes-enseignant.e.s, sorti.e.s du cursus supérieur, de même que les équipements les plus actuels, sont engagés dans cet enseignement pour re-situer au cœur de la métropole bordelaise ce dont l’actualité récente nous a démontré, plus que de longs discours, la fonction essentielle et vitale : non pas seulement la culture que l’on consomme, mais l’art que l’on pratique soi-même.

Sans doute, quand on s’inscrit dans une école d’art, y vient-on pour « apprendre » ce qu’on suppose devoir être acquis – la dite « base technique » – pour ensuite le mettre en jeu pour une expression personnelle ; mais le plus important demeure dans ce partage entre l’artiste-enseignant et les artistes-amateurs-trices, mais tout aussi bien entre celles-ci ou ceux-ci.
Il s’agit de ce bien, à la fois public et précieux, dont la récente situation médiévale du confinement nous a indiqué l’importance par son défaut ; en un mot : l’expérience.

Dominique Pasqualini
Directeur