Boulanger Agathe

DNSEP Art 2015 Agathe Boulanger © Pierre Lavesque
DNSEP Art 2015 Agathe Boulanger © Pierre Lavesque
DNSEP Art 2015 Agathe Boulanger © Pierre Lavesque
DNSEP Art 2015 Agathe Boulanger © Pierre Lavesque
DNSEP Art 2015 Agathe Boulanger © Pierre Lavesque

Agathe Boulanger est artiste, elle vit et travaille à Paris. 
"Née en 1983, Agathe Boulanger a d’abord suivi des études d’infirmière, puis a exercé pendant plusieurs années dans le milieu hospitalier.
En 2010, elle intègre l’école des Beaux-Arts de Bordeaux, et en sort diplômée avec les félicitations du jury en 2015. Son travail de fin d’étude intitulé Se mouvoir d’un lieu vers un autre relève d’une danse, s’est attaché à définir la manière dont les artistes se saisissent des archives pour les détourner vers la fiction. 
En 2015, elle est admise en tant que résidente au Post-Diplôme de L’ENSBA de Lyon, sous la direction de François Piron.
C’est en collaboration avec Grégoire Devidal qu’Agathe Boulanger s’est lancée dans une grande entreprise de résolution de conflits : Marguerite Duras et Hervé Guibert entretenaient une haine infondée, il y avait urgence, il fallait leur proposer une conciliation post-mortem et en inventer les paramètres.
Agathe Boulanger et Grégoire Devidal ont passé ces derneirs mois à observer une constellation de gens qui se détestaient autant qu’ils se désiraient. Émerge alors une enquête empreinte de sentimentalisme sur les raisons de la rivalité entre Duras et Guibert, accordant toute leur importance aux détails les plus insignifiants. Il s’agit là moins de résoudre une énigme, que de semer le doute, jeter de l’huile sur le feu, et accepter de se perdre un peu dans la contemplation.
Par sa pratique, Agathe Boulanger bouscule le statut de l’artiste-chercheur, floute les limites entre réalité et fiction, et désacralise les archives qui lui passent entre les mains." 
Laurie Mortreuil

En post-diplôme à Lyon en 2015-2016 : https://www.ensba-lyon.fr/page_agathe-boulanger

"La conciliation" à Silicone Galerie - exposition du 24 mars au 17 mai 2016 avec Grégoire Devidal, diplômé ebabx

En 2017 - en résidence au Musée des confluences

Lauréate de la résidence production-diffusion au Bel Ordinaire Pau 3 avril - 16 mai 2018
"C’est autour de l’écriture, de la performance et de la sculpture que s’articule ma pratique, interrogeant le déplacement des corps, par l’intermédiaire : du travail, des relations, et des lieux de vie. 

Les différentes recherches que j’ai pu poursuivre m’ont amenées à explorer des lieux d’archives à la fois mythiques et mystérieux, entretenant chez moi un fantasme autour du métier d’archiviste et de la préciosité des outils et des manipulations nécessaires à l’entretien, la restauration, et la conservation des documents. 

Ma préoccupation constante s’attache à élaborer une narration, faisant osciller le curseur entre la réalité et la fiction, mais aussi entre le passé et le présent. 

Il s’agit de créer mon propre matériel archivique lorsqu’il n’existe pas, ou d’inventer des preuves (nommées in-évidences) lorsque les hypothèses ne me conviennent pas. 

Le contexte de cette résidence en collaboration avec les archives communautaires de la ville de Pau, est l’occasion d’observer de plus près le métier d’archiviste, et de transposer ses gestes dans le champ de l’art contemporain. Il s’agira alors de définir un nouveau métier, relevant presque de l’artisanat, avec ses propres instruments, mobiliers, techniques et protocoles : celui de l’anarchiviste, dont l’attention se tourne vers le divers, le sensible, le caractère lacunaire de chaque image(selon les termes de Georges Didi-Huberman pour définir les atlas, et l’introduction d’un nouveau type de savoir dans L’Atlas ou le Gai Savoir Inquiet, Éditions de Minuit, 2011). 

D’une manière plus large, cette expérience sera l’opportunité de questionner le rôle de l’artiste-chercheur (au sens large) en interrogeant la méthode et non le contenu de sa recherche. 

L’ensemble du travail s’attachera à mettre en valeur des gestes relevant du soin et de l’archéologie et à développer une poétique de l’usage des objets, évoluant vers le domaine du SCULPTURAL, du PERFORMATIF et du FAMILIER. 

Note d’intention – 2018" Source : https://belordinaire.agglo-pau.fr/residences/81/agathe-boulanger

En 2018 - TextWork Live à la Fondation Entreprise Ricard.
Performance de Teddy Coste, Agathe Boulanger et Grégoire Devidal, diplômés ebabx. Cycle de rencontres dans le cadre du projet TextWork, plate-forme éditoriale numérique dirigée par la Fondation. 
TextWork Live ! est un événement hors-les-murs proposé par la Fondation d’entreprise Ricard, avec le concours de Thomas Boutoux (enseignant à l'ebabx) et en collaboration avec Montévidéo. Cet événement s’inscrit dans le cadre du projet TextWork, plate-forme éditoriale numérique dirigée par la Fondation et conçue en partenariat avec le Ministère de la Culture 

Année
2015
Diplôme
DNSEP
Option
Art