Breuil Hanna

DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil - L'aimante © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil - Confinement ensemble © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil - Confinement ensemble © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil -La Chaise © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil- Out(H)ing © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil - Recueil © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil - Accorps © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil - Accorps © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil - Accorps © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil - Femmes SDF © Hanna Breuil
DNSEP Art mention Design 2020 Hanna Breuil - Femmes SDF © Hanna Breuil

Platerforme Master Design

Son travail porte sur le langage, la place des mots et la manière dont les lettres, leurs formations, peuvent créer toute sorte de langages tant formels que substantiels. 
Il s’agit d’une exploration de champs divers tels que la sémantique, la sémiologie et la phonologie. 
Les questions de significations, de symboles, de signes et du « signifié » sont au cœur de son travail de réflexion et plastique, dans lequel elle démultiplie les supports d’écriture : papier, volume, numérique. 
#dnsep #design #ebabx #bordeaux #finearts 
#designgraphique #design #langage #conception #sémantique #sémiologie #phonologie #signification #signe


L’AIMANTE
Poème qui raconte une solitude dans le questionnement face à l’inéffable. Ce poème s’écoute autant qu’il se lit. Le titre «L’aimante» amène à penser à l’aimant et donc au lien indéffectible entre les mots et le son.

L’AIMANTE : ÉDITION D’AFFICHES (visuel 1)
Travail autour des phonèmes et des graphèmes
Format A3
Papier Blanc 250gr
Typographie Bodoni 72 2020
Cette édition d’affiches par d’une démarche plus ludique. Il s’agit d’une extraction et une déclinaison des mots de «L’aimante» avec le soucis de jouer avec les sonorités, le(s) sens et les mots. Ce qui donne une série de graphèmes et phonèmes.

CONFINÉMENT ENSEMBLE MOTS CONFINÉS (visuels 2 et 3)
Travail d’écriture et création de caractères 2020 Ce projet est né d’un contexte, une période et une crise sanitaire mondiale. Il m’est venu tout naturellement l’envie de qualifier et de rendre compte de cette situation avec différents supports. Ce qui était important de relater pour moi c’est avant tout, la place du corps dans un moment pareil, mais aussi le temps et sa perception, et évidemment la contrainte. J’ai donc jouer avec celà, en contaigrant les lettres dans des espaces limité afin d’exprimer la contrainte de la situation.

LA CHAISE MOTS MEUBLÉS (visuel 4)
Travail d’écriture Maquette
Format 20x14cm 2020
L’idée étant de passer du ludique à l’utile via l’objet. Tout d’abord en réalisant des dessins préparatoires, sur lesquels le texte devient   objet et même un descriptif de l’utilité de celui-ci. Le choix de la chaise s’est fait instinctivement car c’est l’objet de design par excellence. Pour ensuite réaliser ces dessins en volume et changer de support. Ce qui m’intéressais était de pouvoir lire et regarder ce texte autrement. Grâce au volume, on peut tourner autour, lire par strats, avec les ombres etc..

OUT(H)ING (visuel 5)
Travail de réappropriation de la ville par l’écriture Audio 3 min 10 2020
OUTH)ING est un projet de réappropriation de la rue St-Catherine. Cette rue piétonne est un grand axe bordelais très fréquenté, c’est un endroit où se croisent et s’entrecroisent passants bordelais, touristes et sans domiciles fixes. J’ai voulu rendre compte dans un texte de mes sensations adversent à l’égard de cette rue. Pour écrire ce texte, j’ai procédé par étapes en créant différentes partitions de lecture et d’écriture. J’ai voulu retranscrire par des symboles, des signes, des schémas d’orientation et de mouvements, mes ressentis et mon parcours au sein de cette rue. Ces symboles explicitent mon implication physique dans cet endroit. Ce texte est ensuite devenu un texte sonore retranscrivant l’intégralité de mes sensations à travers différentes voix, différentes intonations et échos, ainsi que des bruits de rue.

RECUEIL (visuel 6)
Travail d’écriture
Edition
Format 10x20cm
18 pages Reliure japonaise
Papier blanc naturel 90gr
Typographie: Bodoni 72 2020
Le Recueil est avant tout un travail d’écriture et d’édition, qui   recense l’intégralité de mes écrits. Il expose aussi les différentes formes auxquelles j’ai pu m’essayer. En effet, certains textes sont écris à la manière de... notamment «La femme d’amour» écrit à la manière de Christophe Tarkos mais aussi «La peur» écrit à la manière de Loic Demey. Mon intérêt pour l’écriture sous contrainte m’a aussi permis de dévelloper d’autres formes d’écriture comme ce texte «Je et Tu, sans Je ni Tu».

ACCORPS (visuels 7, 8, 9)
Éditer dans un espace public Pochoirs Farine 2018-2020
L’idée première de ce projet (en collaboration avec Juliette Parrinello DNSEP Art mention Design 2020) était de fusionner typographie, objet et espace. Ce projet est aussi une réflexion autour de la césure qui signifie: une pause à l’intérieur d’un vers d’une certaine longueur, un repos suspentif marqué dans une phrase, et une coupure de mot qui intervient en fin de ligne dans le domaine du graphisme éditorial. La césure se matérialise par un trait caractéristique, elle évoque des sentiments adverses mais significatif tels que: pause, silence, repos, coupure mais aussi lien, fil, union. Nous avons choisis de lier le Conversatoire et l’École des Beaux- Arts (qui sont eux-même lier par une étendue d’herbe). Accorps est un mot que l’on a choisis en cherchant dans le champs lexical de la musique et qui viendrait, à la fois faire échos à toutes les autres formes d’art; d’où Accorps écrit de cette manière.

FEMMES, ON VOUS ÉCRIT (visuels 10, 11)
Slogans Feuilles blanche Format A3
Colle à papier peint Brosse 2020
Un projet en collaboration avec Juliette Parrinello (DNSEP Art mention Design 2020), qui est venu à la suite du projet Les Filantes.
C’est une série de slogans incisifs afin d’interpeller les passants, donner une voix aux femmes sans domiciles fixes et leur montrer qu’elles ne sont pas seules. Nous avons collé ces slogans dans la rue aussi pour montrer que ces femmes vivent ici, et existent malgré le fait qu’on ne les voient pas.


Mémoire Hanna Breuil
Mémoire Master Art mention Design

Titre : JE SUIS UN ASSEMBLAGE. UNE CHIMÈRE. UN MAUX. UN MOT. 

Directeurs de mémoire : Camille de Singly et Maël Guesdon


Façonnage : dos carré-collé
imprimé à l'ebabx
Atelier technique Imprimerie

> en consultation à la bibliothèque de l'ebabx
Année
2020
Diplôme
DNSEP
Option
Art mention Design